Silex Théâtre-Forum

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Home

Théâtre législatif, Parlement des Jeunes

Acteurs d'un soir pour une société en devenir

14 juin 2011 - FRANCE MASSY

VETROZ Jouer son quotidien pour créer un débat citoyen. Pari réussi pour le Parlement des Jeunes.

En deux petites journées de travail, les comédiens ont mis en scène des situations très réalistes. le nouvelliste

Au programme du chapiteau de la troupe Silex, à Vétroz, ce samedi 11 juin 2011: un théâtre-forum organisé par le Parlement des Jeunes valaisans (PJV) sur le thème de la citoyenneté.

Un théâtre-forum, késako? "Un spectacle interactif dans lequel le public intervient" me souffle Laetitia Bruchez, l'une des organisatrices de la soirée. "C'est super, vous devriez venir!" C'est dit avec un tel enthousiasme et tant de persuasion que...

Le quotidien des jeunes mis en scène

... deux tours de campagne plus tard (le chapiteau est situé à l'extérieur du village) je suis prête à découvrir le concept du théâtre forum. Une bonne cinquantaine de personnes ont fait le déplacement. Copains et familles des comédiens, quelques politiques ou professionnels de la jeunesse occupent les gradins.

Fabien Moulin, directeur de la troupe Silex, lance la soirée et donne les instructions au public. Les jeunes qui ont répondu à l'appel du PJV ont eu deux jours pour mettre au point quelques saynètes relatant leurs préoccupations quotidiennes. Ils vont nous les jouer une première fois, puis une deuxième, voire une troisième, durant lesquelles le public pourra intervenir à coup d'applaudissements, de hurlements, ou mieux encore en stoppant la représentation pour proposer une nouvelle version. Aux jeunes comédiens de s'adapter et d'improviser...

Une représentation interactive

"La nouvelle". Le premier scénario révèle au public une classe de 3e du cycle d'orientation et la réaction de ses étudiants à l'arrivée d'une nouvelle élève parisienne dont les parents viennent de déménager en Valais. Scénario tiré du quotidien des jeunes comédiens et écrit par ces derniers.

D'entrée de jeu, le public est plongé dans une réalité cruelle. Ados racistes, professeur peu motivé voire carrément dépassé, jeunes filles au comportement superficiel, jeunes hommes prétentieux et suffisants... STOP! C'est ça la réalité de notre Valais? Le public réagit fortement. Une jeune femme se lève, prend la place du professeur et lui donne un rôle plus adapté: celui d'un adulte responsable de sa classe et faisant preuve d'autorité.

Un jeune homme propose que la "Nouvelle" adopte une attitude plus affirmée, qu'elle soit plus sûre d'elle. Moi, je suis effarée. Je quitte mon costume de journaliste pour celui de spectatrice active et m'insurge: Ils sont où les ados sympas que je côtoie tous les jours? C'est quoi toute cette agressivité gratuite envers une petite Parisienne? Comment réagissent-ils envers un Turc, un Kosovar ou un Africain?

Lors de l'apéritif qui suit, les jeunes comédiens m'assurent qu'ils n'ont rien inventé, juste mis bout à bout des situations vécues. "Vous savez Madame, c'est pas facile d'entrer dans un groupe. L'exclusion, ç'est vachement courant en Valais. C'est ça qu'on avait envie de dénoncer." Ouf, les ados sympas existent! Ils sont là tout près, sur la scène.

Tracer de nouvelles voies

Accessibilités aux loisirs et animations pour les jeunes, moyens financiers de la famille, argent de poche et job de vacances... Les pièces suivantes soulèvent des questions auxquelles sont confrontés tous les jeunes et tous les parents. Parmi les spectateurs, les réactions sont vives. Politiques et professionnels se mouillent et interviennent à leur tour. On refait la scène, des solutions s'ébauchent... On se dit que les politiciens n'ont peut-être pas sacrifié leur samedi soir juste pour récolter de nouvelles voix, mais pour découvrir, qui sait, de nouvelles voies...

Référence Nouvelliste

 

Événements

Aucun événement

Image au hasard